„Suivez-nous pour obtenir toutes les nouvelles sur le web.
Entrez en contact avec nous pour devenir un blogueur Ewolis."

  •     
  •     
  •     

Le data-driven marketing, comment s’y mettre ?

Ah les mots savants du domaine du marketing digital sont vraiment légions… Aujourd’hui on a décidé de vous parler un peu plus du data-driven marketing ! Mais qu’est-ce que ce mot en apparence bien compliqué peut-il bien vouloir dire ? On vous explique tout sur cette forme de marketing sonnant peut-être étrangère à vos oreilles mais envahissant pourtant notre quotidien. C’est parti !

Un brin d’anglais pour commencer !                                         

Vous commencez à être habitués à nos petites leçons d’anglais improvisées sur ce blog. Pour comprendre ce qu’est le data-driven marketing, il est important de saisir la signification anglaise du mot data-driven. Data signifie données en anglais, et driven est le participe passé du verbe drive qui certes peut signifier conduire, mais également motiver, pousser à l’action, entraîner. Data-driven englobe donc l’idée de données collectées poussant à agir dans un sens ou l’autre. C’est ce qu’il se passe dans le cas du data-driven marketing. En bref, cette technique de marketing digital vise à exploiter des données dites utiles créées par les consommateurs afin d’adapter son marketing en conséquence.

Comment ldatadriven1a data peut-elle influencer le marketing ?

On sait qu’aujourd’hui et plus que jamais chaque internaute génère des données qui sont collectées pour être ensuite traitées. Pour vous donner un ordre d’idées, chaque jour nous générons approximativement 2.5 trillions de données, 90% des données dans le monde ont donc été créées au cours de ces deux dernières années. La question sous-jacente est donc : mais où ces données sont-elles donc collectées ? La réponse : partout ! L’enjeu pour les experts marketing que vous êtes est donc de collecter les bonnes données, car nous sommes maintenant dans l’univers du Big Data, et nous sommes entourés de données totalement partout ! C’est par exemple sur les réseaux sociaux ou encore sur d’autres sites web que chaque internaute génère des milliers de données, notamment par ses likes ou encore ses commentaires et autres réactions.

 

Il existe une hiérarchie des données générées, et donc des données les plus pertinentes (ou non) à collecter. Les voici dans l’ordre :

  • Les données 1st party

Ces données sont celles recueillies directement par vous, dans le but d’orienter votre marketing. Ce terme désigne l’ensemble des données dites « propriétaires » dont vous pouvez disposer, autrement dit la donnée collectée directement par l’annonceur sur ses actifs. Cette donnée est de qualité, gratuite et accessible très facilement. Vous la collectez notamment via des outils d’e-mailing, de Data Mangement Platfotm, etc. Mais il est vrai que selon les types d’activités exercées, le nombre de données pouvant être collectées n’est pas égal. C’est la que les 2nd party data peuvent entrer en jeu.marketingpositif

  • Les données 2nd party

Les données 2nd party sont issues des données 1st party d’un partenaire business. C’est le cas de certaines grandes enseignes qui ont peu de vue sur leurs consommateurs et leurs choix, et se tournent donc vers des données issues de redistributeurs afin de mieux cibler leur marketing.

  • Les données 3rd party

Les données dites 3rd party data sont achetées à des fournisseurs de données. Ces fournisseurs sont des sociétés spécialisées dans la récolte et l’analyse de données. A noter cependant qu’il y’a dans le cadre de ces données de très (voir trop) nombreux intermédiaires. Ces données peuvent donc être utiles dans une certaine mesure (informations sociodémographiques sur le public ciblé), mais il ne faudrait toutefois pas trop s’y fier puisque ces données sont extrêmement changeantes.

Vous l’avez peut-être compris, chacune de ces catégories ne se valent pas. De même qu’une voiture serait de première, deuxième ou bien troisième main, de même ces données sont dans un meilleur état si elles sont choisis de 1st party. La question qui se pose maintenant c’est : comment utiliser ces données une fois qu’elles sont en notre possession ?

Mettre en œuvre le data-driven marketing

La notion de marketingdatadriven3 orienté sur les données générées par le consommateur est étroitement liée à la définition ainsi qu'à l’optimisation du parcours client. Pour rappel, le parcours client ou "user journey" consiste à définir de quelle manière le client va interagir avec vous et votre marque. Pour faire un petit recap sur cette notion on vous donne rendez-vous ici. Ce parcours est constitué de trois grandes étapes : l'avant achat, le pendant, et l'après.

Il faudra donc dans un premier temps hiérarchiser vos objectifs stratégiques : conversion online, marketing relationnel, les objectifs peuvent être nombreux. C’est à vous d’en établir la liste. Puis il est nécessaire d’identifier les points de contact qui pourront vous permettre d’atteindre vos objectifs. Dans le cas d’une conversion en ligne par exemple on note les sites web, les applis mobiles et autres moyens permettant d'atteindre cet objectif. La liste de ces points de contact est généralement non exhaustive. Par la suite il suffit d’optimiser vos leviers marketing et de compléter cet écosystème digital. La connaissance du client et de ses habitudes doit vraiment être au centre de votre démarche marketing, et vous pousser à optimiser toutes vos démarches.

Le marketing data-driven est définitivement la technique digitale clef pour être #successful et toucher les consommateurs. Nous sommes en plein cœur du Big Data, n’hésitez donc pas à vous y mettre, lancez-vous ! :)

Lire aussi: Le monde de l'UX expliqué, #so2017! / Le mobile dans votre stratégie de communication : la clé de votre réussite

 

Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites - Bets.Zone - UK Gambling Websites Use our complete list of trusted and reputable operators to see at a glance the best casino, poker, sport and bingo bonuses available online.