Le graphe de connaissance Google (Knowledge graph)
25 Mars
Le graphe de connaissance Google (Knowledge graph)
by Elie B.-CEO

Référencement naturel et graphe de connaissance Google (Knowledge graph)

Le graphe de connaissance Google est lié au référencement naturel. Il est nécessaire dans le cadre d'une stratégie SEO de bien comprendre les interactions et les mécanismes présents. Les entreprises et les marketeurs se doivent d’exploiter ces fonctionnalités pour améliorer leur visibilité.

Qu’est-ce que le graphe de connaissance Google (Knowledge graph)

Le nom de ce panneau est peu connu mais est vu et utilisé par tous les internautes. Il s’agit du tableau d’information présent à droite de la page des résultats de Google.

Ce panneau a fait son apparition en France au mois de décembre 2012. Il est au cœur de la stratégie de réponse de Google, qui ne cesse d’enrichir ces fonctionnalités. Nous retrouvons sur ce graphe un descriptif photographique, textuel et des informations liées au sujet recherché. Cela peut être en fonction du sujet des informations techniques, géographiques, artistiques...

Toutes ces informations ont été récoltées sur des sites fiables, puis organisées par thématique et ordre d’importance. Une fois organisées, ces données ont dû être validées par d’autres sources fiables pour apparaître en finalité dans ce graphe de connaissance. Il faut comprendre que ce panneau n’est pas statique, mais affiche des informations en fonction de la requête saisie.

La différence entre une base de connaissance et graphe de connaissance

Une base de connaissances stocke et regroupe les données de manière organisée. Les informations sont centralisées et réparties par sujets. Le point-clé d’une base de connaissances est l’organisation des sujets, un peu à la manière d’une bibliothèque. Les données de votre base de connaissances peuvent provenir de n'importe où. Le graphe de connaissance de Google pousse beaucoup plus loin cette notion. Il s’attache non seulement à récolter, trier et organiser l’information, mais cet algorithme cherche à comprendre les relations qui existent entre les individus, les lieux, les entités, les idées, les évènements... L’objectif : une connaissance et une compréhension approfondie du monde et de ses interactions. C’est le premier point de liaison avec le référencement naturel, car il faut faire en sorte d’être présent dans la base de connaissances de Google, mais surtout faire en sorte que Google comprenne bien qui vous êtes et ce que vous faites.

L’origine des informations du graphe connaissance Google (Knowledge graph)

Le Knowledge Graph tire profit des informations issues principalement de 3 autres bases de données fiables. Google indique utiliser Wikipédia, Wikidata (anciennement freebase) et CIA world facebook. Mais d’autres sources ont aussi été identifiés : La poste, Glassdoor, AlloCiné, Télérama, Internet Movie Database, La french tech, USDA ou encore tout l’environnement Google : Google maps, Google image, YouTube… La récolte d’informations sur ces sites permet Google d’enrichir sa compréhension du monde et ainsi de fournir rapidement à l’internaute les réponses plus fiable possible. C’est le deuxième point de liaison avec le référencement naturel : Le moteur de recherche de Google utilise les données structurées affiner la présentation des pages de résultat ; le graphe de connaissance s’appuie aussi sur les données structurées issues de tous les sites précités pour comprendre les interactions entre individus, les lieux, les objets, les entités…

Comment améliorer son référencement naturel et enrichir le knowledge graph

Voici une liste de points pour avoir un meilleur référencement :

  1. Un des points clés aujourd'hui concerne la production de contenu de très haute qualité. Cela veut dire des contenus parfaitement balisés, et structurées, répondant de manière très précise à des questions posées.
  2. Toutes les pages du site doivent avoir une structure avec des balises H avec des mots-clé pertinents. Les réponses sont situées près des balises H1
  3. Optimiser le poids sémantique des pages clé de votre site web
  4. Travailler son profil de liens naturel. Les sites référents doivent être de bonne qualité
  5. Utilisez la balise de données structurée Schema.org pour permettre à Google de détecter vos entités (logo, adresse, tel …) (voir cette documentation sur les données structurée)
  6. Disposer d’une page Google My Business, parfaitement remplis.
  7. Se faire recommander grâce au avis Google
  8. Être présent dans les annuaires locaux
  9. Créer si possible une page Wikipédia pour son entreprise
  10. Saisir les requêtes qui concernent votre site, vérifier si un knowledge graphe existe, et voir dans les sources indiquées si votre site il est présent sur cette source
  11. Pour enrichir le graph de connaissance Google, il faut veiller à avoir des sources multiples sur des sites fiables. Les données disponibles doivent être exactes et cohérentes et structurées.

Skills: SEO
Elie B.
Elie B. 20 ans d’expérience en tant que projeteur d'études en région parisienne et Élie à décidé de prendre un autre cap, il s’installe dans le sud de la France et exerce pendant 10 ans comme expert technique dans une société d'informatique. Passionné de Marketing Digital il fonde l’agence Ewolis spécialisée dans les nouvelles technologies et à la pointe de l’innovation.
ENVIE DE DISCUTER DE VOTRE PROJET ? Nous contacter